Articles de Blog

background

Questions sur le coaching

Ce matin, au courrier il y avait une lettre.

Dans sa bulle de verre, Marie observait Sandrine passer le doigt sur l’enveloppe, songeuse. L’écriture lui paraissait familiĂšre et pourtant elle ne parvenait pas Ă  l’identifier.

Elle l’ouvrit.

C’était sa lettre, la lettre de la Sandrine du passĂ© Ă  la Sandrine d’aujourd’hui, Ă  l’époque de la Sandrine mal dans ma peau Ă  la Sandrine du futur.

Peu de texte.

Mais en gros et dans un rouge flamboyant, cette interjection qui sonnait comme un ordre: SAUTE !

A l’époque, quelques semaines ou peut-ĂȘtre mĂȘme mois, elle enchaĂźnait les comportements destructeurs, fatiguait, prenait des bonnes rĂ©solutions qu’elle abandonnait Ă  la premiĂšre difficultĂ©.

On aurait dit qu’elle tournait en rond dans sa vie comme Marie, le poisson rouge, dans son bocal.

Et puis elle avait pris un pari avec elle-mĂȘme.

Ne plus lĂącher l’affaire et rĂ©ussir pour permettre Ă  d’autres d’en faire autant.

Aujourd’hui, la Sandrine qui tenait cette lettre pouvait se targuer d’avoir rondement menĂ© son affaire. 
Et de pouvoir te conseiller ce programme de coaching.

Tu dois sans doute avoir de nombreuses questions
 la Sandrine de l’époque y a rĂ©pondu dans sa lettre...

Pourquoi le coaching est important, lui demanderas-tu ?

Parce que nous ne sommes pas honnĂȘtes envers nous-mĂȘme.

Nous sommes durs avec notre physique, critiques avec nos capacitĂ©s et compĂ©tences, fatalistes avec notre vie et nous choisissons souvent la facilitĂ© de l’abandon lĂ  oĂč il faudrait s’accrocher.

Le coaching n’est Ă©videmment pas une solution miracle, pas un tour de magie qui va te rendre subitement tenace et tĂ©mĂ©raire.

Non, tel que Sandrine comprend le coaching, c’est une rĂ©Ă©ducation de nos comportements, de nos habitudes, pour perdre les mauvais rĂ©flexes, y compris celui d’abandonner au premier Ă©cueil, pour les remplacer par des solutions constructives et durables.

Pourquoi le coaching personnel en plus du coaching de groupe ?

Parce que nous sommes différents les uns des autres.

Et tes habitudes ne sont pas forcĂ©ment les siennes, ni celles du premier venu ; donc les solutions Ă  t’apporter seront Ă©galement diffĂ©rentes.

Le coaching personnel est un gage secondaire de rĂ©ussite, juste aprĂšs ta volontĂ© de te remettre en question car on ne peut aider que les gens prĂȘts Ă  s’aider eux-mĂȘmes.

Est-ce que le coaching est pour tout le monde ?

Non. Le coaching est pour des personnes qui souhaitent progresser dans certaines facettes de leur vie, et sont dĂ©cidĂ©es et prĂȘtes Ă  se faire accompagner dans cette dĂ©marche.

Cependant, en cas de troubles mĂ©dicaux ou psychologiques, il est conseillĂ© de consulter un mĂ©decin ou de s’adresser Ă  des spĂ©cialistes tels qu'un psychologue.

Quand utiliser le coaching alors ? 

Dùs lors que tu as la certitude que ta situation telle qu’elle est aujourd’hui ne peut plus durer.

DĂšs lors que tu as la certitude que tu peux changer les choses si tu apprends comment les envisager autrement.

Le coaching améliore notre vie en nous permettant de chasser le négatif dans notre maniÚre de faire, dans nos réflexes les plus inconscients, dans chacun de tous ces petits moments du quotidien qui constituent notre vie.

Thoreau disait qu’exister c’était rĂ©sister et que rĂ©sister c’était lutter pour des choses et non contre.

Ne lutte pas contre toi-mĂȘme et contre la vie en cĂ©dant Ă  la fatalitĂ©, ne lutte pas contre ton avenir radieux en n’osant pas, lutte pour des lendemains un peu plus faciles, jusqu’à des jours pleinement satisfaisant, un conseil de ton coach Ă  la fois.

Et mon premier conseil, le voici :

SAUTE !

>> S'enregistrer pour un premier coaching découverte

PS : D'accord - Sandrine est une personne fictive.
Mais vous pourriez recevoir votre propre lettre dans le future, dans laquelle vous auriez décrit VOS objectifs. Faites le premier pas maintenant.

Lire aussi

La lettre magique
Sandrine reçoit une lettre du passé qui révÚle pourquoi elle s'est décidée de suivre les conseils d'un coach.
Lire plus
Pourquoi le "Why" ne fait pas tout
Qui vous a dit "il suffit de vouloir" ? Quand vous ne réussissez pas, c'est facile de vous dire que vous ne le voulez pas assez.
Lire plus